Prépa ECT : Les théories indispensables en Management

Le programme de management en Prépa ECT reste l’un des plus vastes et larges car il contient des théories et définitions très importantes qu’il faut maitriser le jour J afin de bien répondre à la question donnée. En effet, lorsque vous devez répondre à une question d’étude de cas (CCIP, ESC ou ÉCRICOME), il est important de rappeler une théorie, un concept mais surtout la définition afin de pouvoir répondre avec exactitude pour réussir à avoir la totalité des points. 

C’est pourquoi je vous ai préparé un article total sur les ORIENTATIONS STRATÉGIQUES GLOBALES qui est l’une des parties les plus importantes de l’épreuve étant donné qu’elle parle  du contexte, présente l’entreprise et son environnement. De plus, cette partie établit les multiples enjeux et problématiques du cas qui vous seront une ligne directrice à bien analyser et respecter afin d’envoyer de bons signaux à votre correcteur.

1) Définition de la stratégie 

La stratégie est une branche qui a été longuement cernée par plusieurs auteurs phares :  Alfred Chandler en 1962, Igor Ansoff en 1965 ou bien Michael Porter en 1982. Ici, je vous  propose celle d’Alfred Chandler, ancien historien de l’économie américaine qui me semble être l’une qui dégage les enjeux fondamentaux d’une stratégie efficace : 

Selon Alfred Chandler (Strategy and Structure, 1962) : « La stratégie consiste en la  détermination des buts et des objectifs à long terme d’une entreprise, l’adoption des  moyens d’action et d’allocation des ressources nécessaires pour atteindre ces buts, ces  objectifs. » 

2) Les orientations stratégiques globales  

Spécialisation : Cette stratégie consiste à être présente sur un seul DAS afin d’en  avoir la maîtrise et de renforcer son avantage concurrentiel en s’appuyant sur ses  compétences et son savoir faire 

Avantages 

Inconvénients

Elle permet de devenir leader en  développant un avantage concurrentiel 

Elle permet de faire des économies d’échelles grâce à l’effet d’expérience 

Image de spécialiste 

Meilleure connaissance de l’environnement et de la concurrence

Il peut y avoir une vulnérabilité en cas d’évolution défavorable du marché donc risque de dépendance 

La reconversion peut devenir difficile en cas de phase de déclin  

Perte de savoir-faire et des compétences

Diversification : Il s’agit de l’engagement de l’entreprise dans de nouvelles  activités liées ou non à son activité d’origine. Igor Ansoff distingue 4 formes de  diversification : 

  • La diversification verticale qui repose sur une intégration des activités en amont ou  en aval dans le but de s’éloigner d’une possible dépendance vis-à-vis des fournisseurs  par exemple. 
  • La diversification concentrique qui consiste pour une entreprise d’acquérir ou de  créer de nouveaux produits ou services pour atteindre plus de consommateurs.
  • La diversification horizontale qui a pour objectif de développer de nouvelles activités  proches de l’activité d’origine.
  • La diversification conglomérale qui consiste à multiplier les activités sans lien afin de  réduire un possible risque global. 

Avantages 

Inconvénients

Répartition des risques sur plusieurs  activités 

Permet de développer des synergies  entre les différentes activités 

Facteur d’investissement dans de  nombreux domaines  

Amélioration de la rentabilité 

Cela nécessite des investissements  importants 

Dispersions des efforts, des  

ressources et compétences 

Management plus complexe

Recentrage : Cette stratégie consiste pour une entreprise à revenir à son métier  d’origine après une opération de diversification  

Avantages 

Inconvénients

Permet de concentrer ses efforts  d’investissements 

Dégager des capitaux suffisants pour  financer des activités plus  

stratégiques et importantes 

Avantages de spécialisation 

Inconvénients liés aux  

barrières à la sortie de  

l’activité  

Pertes financières  

importantes 

Mauvais climat social en cas de restructuration

Croissance interne : Développement de l’entreprise par ses seuls efforts

AvantagesInconvénients

Amélioration du climat social

Culture d’entreprise consolidée

Autonomie, indépendance des  dirigeants de l’entreprise 

Développement progressif et  contrôlable 

Cette modalité de développement est lente 

Ressources financières pouvant  être insuffisantes 

Augmente l’endettement si l’entreprise est en incapacité de  s’autofinancer 

Croissance externe : Développement de l’entreprise par regroupement partiel ou total avec une ou plusieurs autres entreprises 

Avantages 

Inconvénients

Permet l’implantation sur un  nouveau marché ou DAS 

Rapide 

Effets de synergies entre les  entreprises

Requiert des coûts 

Problèmes sociaux 

Organisation lourde (tâches  

administratives)

Internationalisation : Représente une stratégie d’extension au-delà du marché  national/origine 

Avantages 

Inconvénients

Conquête de nouveaux marchés

Économies d’échelles grâce aux  délocalisations dans les pays à  faible main d’œuvre 

Présence à l’international pour prolonger le cycle de vie du produit 

Coûts financiers lourds  

Mauvaise connaissance du  

marché  

Risque de conflit social  

Perte de marchés s’il y a une  grosse dispersion 

Croissance conjointe : Consiste pour deux ou plusieurs entreprises à coopérer sur  des projets ou actions en coordonnant leurs moyens, ressources et compétences  tout en conservant leur indépendance

Intégration verticale : Consiste à internaliser des activités au sein de l’entreprise  qui font partie d’une filière de production en amont ou en aval 

Avantages 

Inconvénients

Proximité avec les parties  

prenantes (clients) 

Hausse de la rentabilité 

Permet de générer un AC 

Barrières à l’entrée pour les  

concurrents

Très couteuse 

Nécessite une mobilisation des  ressources et compétences  

Moins bonnes capacités d’adaptation

Externalisation : Stratégie qui consiste à confier à une autre entreprise certaines  activités internes jugées non essentielles pour l’entreprise. 

Avantages 

Inconvénients

Réduction des coûts de structure 

Permet de se concentrer sur son  cœur de métier 

Améliore la flexibilité 

Dépendance vis-à-vis du prestataire externe 

Engendre une perte de compétence  

Risque de conflits sociaux en cas  de restructuration 

3) Les stratégies concurrentielles/génériques selon PORTER 

Domination par les coûts : Consiste à réduire le plus ses coûts dans le but de  conquérir le marché par des prix de ventes plus bas que ceux de la concurrence tout en restant rentable. 

Avantages 

Inconvénients

Améliore la rentabilité 

Élimination de la concurrence

Position de force

Danger de guerre des prix avec  les concurrents  

Investissements importants 

Stratégie non applicable dans certains secteurs

Différenciation : Consiste à proposer une offre différente attractive que celle des  concurrents pour rendre un produit/service difficilement comparable

Avantages 

Inconvénients

Fidélisation de la clientèle 

Évite une guerre de prix avec la  concurrence 

Permet d’éviter une concurrence  directe  

Établit des barrières à l’entrée

Risque d’imitation des produits

Risque d’écart de prix trop importants avec ceux de la concurrence

Focalisation : Consiste à développer un avantage concurrentiel sur un marché  très spécifique (niche) afin d’éviter une confrontation directe avec les entreprises  déjà présentes sur le marché.

Avantages 

Inconvénients

Évite de rentrer en concurrence  avec de grandes entreprises 

Bonne connaissance de la clientèle

Bonne connaissance du marché

Une dépendance au secteur  

Les besoins et les attentes des  consommateurs peuvent évoluer et rendre inadaptée l’offre de l’entreprise sur ce segment

Vous pourriez aussi aimer