Présidentielles 2022 : les propositions de la Conférence des Grandes Écoles

En pleine année d’élection présidentielle, différents acteurs s’organisent pour développer des idées et des actions concrètes, afin d’impacter leur domaine.

C’est le cas de la CGE, réunissant des écoles de domaines divers et variés. A la suite d’une consultation interne entre ses membres, 14 propositions à destination du futur président de la république française pour redessiner contours de l’éducation dans le pays.

Lire plus : Les grandes écoles de commerce françaises

Quelles sont les problématiques à résoudre ?

Ces propositions interviennent à un tournant de notre société, mais plus globalement DES sociétés. Les jeunes sont les premiers conscients de ces évolutions et deviennent acteurs de ces transitions.

Face à la volonté de la jeunesse d’agir concrètement sur des problématiques de transition sociale et écologique, la CGE se positionne en tant qu’acteur accompagnant ces changements.

L’orientation des étudiants, l’adaptation des programmes pédagogiques, la transition vers le monde professionnel et les moyens mis à disposition par le gouvernement à destination des écoles sont les grandes lignes de ces propositions. Elles pourraient transformer durablement le paysage pédagogique français à condition de pouvoir toutes les appliquer de manière structurelle.

A l’image des universités, les grandes écoles françaises souffrent de problèmes de visibilité vis-à-vis de leur accessibilité, de la cohérence d’un choix par rapport à un projet professionnel. Ces trois sujets comptent parmi le large choix de thèmes abordés.

« Les jeunes et les salariés et salariées en reconversion qui sont aujourd’hui dans les grandes écoles contribueront à transformer les entreprises de demain. Ils les rendront davantage responsables, conscientes des enjeux socio-écologiques. Ils les rendront davantage responsables, conscientes des enjeux socio-écologiques Ils sont soucieux de donner du sens à leurs actions et encore plus à leur travail. Les questions de diversité, d’inclusion, de lutte contre les discriminations se retrouvent au cœur des préoccupations des étudiantes et des étudiants et cela remonte peu à peu jusqu’au sommet des organisations » constate Laurent Champaney, président de la CGE.

Lire plus : Que nous dit l’enquête de la CGE sur l’insertion des jeunes diplômés en 2021 ? 

 

Les propositions de la CGE à destination des candidats

Revoir la logique de formation professionnelle dans l’enseignement supérieur pour renforcer son rôle d’ascenseur social

Après avoir identifié les problématiques à résoudre, 3 sujets ont été identifiés :

  • Revoir la logique de formation professionnelle dans l’enseignement supérieur pour renforcer son rôle d’ascenseur social
  • Soutenir l’interdisciplinarité des formations et des innovations responsables
  • Mettre en place un cadre afin d’améliorer le bien-être des étudiants au sein des écoles

De ces 3 sujets ont découlé 4 axes de réflexion contenant les 14 propositions :

 

  • Préparer au mieux les jeunes à l’entrée dans l’enseignement supérieur

Proposition 1Multiplier les passerelles et les voies de recrutement
Proposition 2Garantir un socle de connaissances et de compétences pour préparer les acteurs des transitions via des filières d’excellence
Proposition 3Améliorer la lisibilité de l’offre de la formation

 

  • Coconstruire de nouvelles formes de souverainetés en redéfinissant nos enjeux fondamentaux

Proposition 4Placer les transitions socio-écologiques au centre de l’écosystème d’enseignement supérieur
Proposition 5Encourager et valoriser les modes d’apprentissage innovant en cohérence avec les nouvelles formes d’organisation du travail
Proposition 6Renforcer les dynamique territoriales de l’ESRI
Proposition 7S’appuyer sur le modèle des Grandes Ecoles pour renformer le rayonnement et la place de l’ESRI français et international
Proposition 8Positionner la recherche comme agent des souveraineté et de compétitivité de la France et de l’Europe
Proposition 9Favoriser l’expérience et la qualité de vie étudiante

 

  • Penser l’après : génération 2022, actrice des transitions

Proposition 10Construire des ponts avec les mondes socioéconomiques dans les cursus
Proposition 11Faire porter les transitions en changeant les entreprises de l’intérieur

 

  • Se donner les moyens pour augmenter la modernité et l’agilité des établissement français

Proposition 12Renforcer l’autonomie et permettre la diversification des modes de financement des établissements de l’ESRI
Proposition 13Garantir une meilleure interaction entre les ministères de tutelle en charge de la certification professionnelle
Proposition 14Universalisme et transparence: développer un outil performant pour une vision claire et consolidée de l’ESRI

Lire plus : Elections présidentielles 2022 : découvrez l’application qui vous aidera à tout comprendre

Vous pourriez aussi aimer