Se mettre en avant en entretien sans expérience professionnelle

Vous êtes totalement absorbés par vos révisions des écrits, et c’est bien normal. Mais il faudra bien à un moment vous plonger dans les oraux !

 

Alors, quand on veut entrer en business school, le premier réflexe est de mettre en avant son lien avec l’entreprise, et bien entendu ses expériences professionnelles. Mais que faire quand on en a jamais eu ? 

 

L’état d’esprit à avoir lors des oraux.

 

Le Jury qui viendra vous écouter n’est pas là en priorité pour vous éliminer de la course, ou pour scruter la moindre de vos erreurs afin de vous faire sortir du concours. Contrairement aux écrits, même s’il faudra bien vous différencier à la fin, le but est avant tout de vous découvrir et d’apprendre à vous connaître.

 

Rappelez vous: ce sont des alumnis et des enseignants qui aiment leur école et ont gardé un lien assez intense avec elle pour revenir des dizaines d’années après leur diplomation. Ils sont heureux et contents d’être là. Ils veulent accueillir la prochaine génération d’élèves et veulent découvrir la future promotion. 

 

Partez du principe qu’ils seront bienveillants. Ils savent très bien que vous sortez de prépa, et que vous n’avez pas réellement d’objectifs précis parfois. Cela ne signifie pas que vous pouvez vous présenter sans projets. Cela signifie juste que celui que vous présenterez peut ne pas être si précis que cela, ou que vous n’avez pas nécessairement à avoir une expérience professionnelle.

 

Quoi présenter ?

 

En priorité, vous. Vous êtes le centre d’attention et le cœur du sujet. L’objectif est avant tout que vous montriez aux jury vos qualités, vos valeurs, et que vous êtes en adéquation avec la philosophie et la formation donnée par l’école. C’est tout. L’expérience professionnelle est avant tout une illustration de ces qualités ou de l’intérêt que vous avez pour le secteur visé. 

 

Concrètement, l’expérience professionnelle montre soit votre implication, votre sens du travail ou votre rigueur, soit le fait que vous êtes concerné par un secteur, que vous voulez approfondir en école. Il suffit de trouver d’autres moyens de les illustrer et tout ira bien.

 

Une expérience professionnelle est avant tout une expérience. Remplacez là donc par une expérience associative ou sportive. Vous pourrez très bien exprimer les mêmes valeurs à travers ces expériences. Développez bien le storytelling, trouvez plusieurs anecdotes, et tout ira bien.

 

Pour ce qui est de votre intérêt pour un secteur professionnel, l’objectif est de montrer que l’école peut vous apporter quelque chose. Fixez vous un domaine et creusez le. Vous n’êtes pas obligés de le suivre plus tard. Aucun jury ne vous surveillera au cours de votre cursus. Choisissez en un que vous pouvez justifier à travers un hobby, ou pour lequel vous êtes passionné et que vous avez creusé.

 

Quand vous pouvez expliquer votre volonté de travailler dans le secteur par des recherches personnelles, ou vos hobbys, il n’y a plus besoin d’expériences professionnelles. Si vous pouvez liez vos valeurs et votre engagement dans des causes, votre capacité à travailler en équipe, grâce à une participation dans une association ou dans un sport, alors il n’y a plus de problèmes avec le manque de travaux rémunérés.

 

 Mettez en évidence un lien fort avec un parcours proposé par l’école et à une association, et votre prestation sera complète sur ce sujet.

 

Bref, on peut très bien faire sans.

 

L’essentiel dans ce type d’entretien est de mettre en valeur vos qualités, vos valeurs, vos centres d’intérêts, et de les mettre en lien avec l’école. Avec ou sans expérience professionnelle, il y a largement de quoi faire. 

 

Même si le travail est plus léger qu’aux écrits, ne vous y prenez pas à la dernière minute. Cela demande juste de bien cerner vos valeurs, qualités et hobbys, de développer des événements les illustrant à chaque fois, et de bien relier le tout à l’école et à ce qu’elle propose. 

 

Vous pouvez donc aisément réussir vos oraux, et ce sans expérience professionnelle. 

 

Bonne chance !

 

Vous pourriez aussi aimer