Analyse d’une copie d’ESH : David Colle décrypte les forces et faiblesses

David Colle, professeur en ESH et co-fondateur de la classe préparatoire WeiD, s’engage de nouveau dans l’exercice d’analyse de copie de concours. Cette fois-ci, il se penche sur une copie notée 12/20 d’ESH HEC/ESSEC, explorant les erreurs qui ont pu coûter cher à l’étudiant et fournissant des conseils précieux pour gagner des points supplémentaires. Cette analyse est un véritable outil pour progresser et répondre aux attentes des correcteurs lors des concours.

 

Lire plus : Analyse de trois bonnes (et moins bonnes) copies d’ESH !

 

Décryptage de la copie et conseils pour exceller au concours d’ESH

La copie d’ESH HEC – ESSEC avait comme sujet la question suivante : « La décroissance est-elle compatible avec l’État-providence ? ». Nous pouvons déjà relever une faute d’orthographe dans le sujet, soulignant l’importance d’une vigilance plus accrue de la part des concepteurs de sujets.

L’analyse détaillée de David Colle révèle plusieurs conseils, tirés des erreurs commises par l’étudiant :

  • Définir les termes dans l’introduction : Une première lacune identifiée dans la copie de cet étudiant concerne le fait qu’il n’ait pas défini clairement les termes du sujet, dès l’introduction. En effet, il ne définit pas bien l’État-providence, alors que c’est l’un des termes principaux du sujet.
  • Bannir les fautes d’orthographe : En effet, les fautes d’orthographe, surtout si elles se trouvent en début de copie, peuvent fâcher un correcteur, même si votre argumentation et votre réflexion sont bonnes tout au long de votre devoir.
  • Argumenter plutôt que d’accumuler les références : L’étudiant a cité beaucoup trop de références et d’auteurs et est ainsi tombé dans une succession impersonnelle d’idées. En effet, nous pouvons compter 20 références sur 8 pages, sans argumentation pertinente derrière.
  • Bien identifier la problématique centrale : Ici, l’étudiant n’identifie pas clairement la problématique. Il ne parvient pas à définir clairement les termes liés au sujet, ce qui montre un manque d’approfondissement.

Leçon à retenir de cette analyse de copie : La qualité d’une copie ne dépend pas uniquement de la quantité de connaissances, ni du nombre d’auteurs cités. L’étudiant doit développer une analyse argumentée en identifiant la problématique centrale et en évitant l’énumération de références.

Pour découvrir l’analyse complète, découvrez la vidéo sur la chaîne Youtube de Mister Prépa !

Vous pourriez aussi aimer