Khâgne : que faire à une semaine du concours ?

À l’approche des concours, il est légitime de se poser des questions sur la manière dont organiser ses révisions. Faut-il tout réviser, matière par matière ? Vaut-il mieux se focaliser sur ses difficultés ? Peut-on se permettre de négliger une discipline pendant ses révisions ? Découvrez dans cet article 5 conseils pour aborder les épreuves sereinement à seulement une semaine du concours : peaufiner les détails, revoir ses citations, reprendre ses copies de l’année ou encore se familiariser avec les corrigés, autant de bons réflexes à avoir à seulement quelques jours des écrits !

 

Lire plus : Khâgne : comment organiser ses semaines de révisions pour le concours ?

 

Travailler les détails

À seulement une semaine du concours écrit de la BEL, il est évident que vous ne pouvez pas vous permettre de réviser tout ce que vous avez fait depuis le début de l’année. Ainsi, sous peine d’être frustré, déçu et stressé de n’avoir pas réussi cette mission impossible, et partant du principe que vous avez travaillé régulièrement pendant l’année pour être déjà suffisamment en maîtrise des différents sujets à seulement quelques jours du concours, il vaut mieux cibler vos révisions : à moins que vous n’ayez de grosses difficultés dans une matière qui demande alors toute votre attention pendant ces quelques jours restants de révisions, le plus pertinent reste de commencer à peaufiner les détails. Autrement dit, il s’agit du bon moment pour aller chercher les détails qui peuvent faire la différence entre les très bons étudiants et les excellents étudiants : un florilège de citations plus étoffé en histoire, quelques références supplémentaires en philosophie, une accroche originale en composition française, autant d’éléments qui peuvent vous distinguer le jour J !

 

Réviser ses citations

Que ce soit en histoire, en philosophie, en géographie ou encore en composition française, ce ne sont pas les citations qui manquent. Si vous sentez que vous n’êtes pas encore suffisamment familiers des citations, c’est le bon moment pour vous constituer un petit florilège, matière par matière. Non seulement vous pouvez les utiliser dans le corps de votre copie, mais aussi en amorce, ou encore en ouverture ! La petite astuce : pour chaque discipline, écrivez à la main les citations les plus importantes -que vous pouvez également classer par thématique. Il ne vous reste alors plus qu’à les relire régulièrement jusqu’au jour de l’épreuve !

 

Relire ses dissertations de l’année

À quelques jours des écrits, il est plus que jamais pertinent de reprendre les différentes dissertations que vous avez écrites pendant l’année : il s’agit alors d’en relire le contenu, mais aussi et surtout les commentaires et annotations laissés par vos professeurs ! Cela vous permet en effet d’avoir une vue panoramique sur l’ensemble de vos bon réflexes à conserver pour le concours mais également sur les erreurs à éviter à tout prix. La petite astuce : constituez-vous un petit « carnet de conseils » dans lequel vous relevez les erreurs à éviter (que ce soit une faute d’orthographe, de grammaire, de méthodologie, de contenu, etc.), que vous n’avez alors plus qu’à relire en amont de chaque épreuve !

 

Lire plus : Khâgne : que faire de toutes ses dissertations ?

 

Reprendre les sujets et corrigés de l’année

Dans le même ordre d’idée, c’est tout à votre avantage de reprendre les différents sujets et corrigés de l’année : non seulement cela vous donne un ordre d’idée du type de sujet susceptible de tomber au concours, mais aussi et surtout vous comprenez grâce au corrigé comment aborder tel type de question, s’il y a des exemples qui fonctionnent particulièrement bien pour un thème spécifique, si certains types de plans sont plus adaptés, etc. Vous l’aurez compris : les corrigés de dissertations sont une merveilleuse ressource pour se préparer aux épreuves écrites ! Attention toutefois : il ne s’agit bien entendu pas d’apprendre par cœur les corrigés, mais bien plutôt de se familiariser avec le type de contenu attendu pour telle thématique.

 

Garder du temps pour se reposer

N’oublions pas l’essentiel : si les révisions occupent certes la majorité de votre temps, il s’agit de se ménager des temps de pause pour se reposer. Il est important d’arriver frais et disponible le jour des épreuves ! Pour cela, n’hésitez pas à vous fixer des limites : par exemple, une heure de pause le temps de midi, ou encore pas de révisions au-delà de 19 heures. De cette manière, vous êtes certains de trouver le bon équilibre !

 

Lire plus : Prépa : 10 astuces pour mieux dormir

 

Vous pourriez aussi aimer